TERRE CATHOLIQUE 
TERRE   CATHOLIQUE Index du Forum
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
  Forum ouvert à toute personne ayant pour but des échanges et des débats dans l'esprit du catholicisme.  
12 février - Les 7 Saints fondateurs des Servites

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRE CATHOLIQUE Index du Forum -> R E L I G I O N -> Liturgie (Missel de 1962) -> Sanctoral
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Oceane
réguliers

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 150

MessagePosté le: Jeu 12 Fév - 19:29 (2009)    Sujet du message: 12 février - Les 7 Saints fondateurs des Servites Répondre en citant

 
 
 
 
Site PER IPSUM 
 
 
Les SEPT SAINTS FONDATEURS

des Frères Servites



 
Citation:
Le 15 août 1633, sept nobles Florentins, célébrant pieusement la grande fête de l'Assomption, eurent chacun une vision de la Très Sainte Vierge, les invitant à une vie plus parfaite. S'étant convertis, ils renoncèrent à leurs richesses, se couvrirent de vêtements pauvres et se retirèrent, le 8 septembre suivant, dans une humble maison, pour célébrer ensemble la Nativité de Marie. Leur commun dessein de vie religieuse reçut la sanction d'un miracle.

Pendant qu'ils mendiaient leur pain de porte en porte, tout à coup, en les voyant, un petit enfant de cinq mois à peine les acclama sous le nom de Serviteurs de Marie. Ils gardèrent ce nom, évidemment venu du Ciel, et commencèrent, sur une montagne voisine, une vie toute céleste, reposant sur une grande pauvreté, une austère mortification, la méditation de la Passion de Jésus-Christ et de la douloureuse Compassion de la Sainte Mère de Dieu.

Cet institut nouveau fut approuvé par le Pape Innocent IV, et se développa rapidement en Italie, en France, en Allemagne et en Pologne. Les Sept Fondateurs, après un laborieux apostolat, fécondé par de nombreux miracles, moururent entourés de la vénération des peuples et furent ensevelis à leur tour dans le même tombeau, en sorte que la mort ne sépara pas ceux que la vertu avait unis dans un tendre amour pour Jésus et Marie. Honorés depuis longtemps comme Bienheureux, ils furent canonisés par le Pape Léon XIII pendant les fêtes du Cinquantenaire de son sacerdoce.

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
 
Citation:
Lectures du jour : Site PER IPSUM
http://www.peripsum.org/main.php?language=TRF&module=readings&local…


Livre de l'Ecclésiastique 44,1-15.
Faisons donc l'éloge des hommes illustres, et des pères de notre race.
En eux le Seigneur a opéré de glorieuses merveilles, il a manifesté sa grandeur dès l'origine.
C'étaient des souverains dans leurs royaumes, des hommes renommés par leur puissance, des conseillers remplis de sagesse, annonçant la volonté divine par leurs prophéties,
des guides du peuple par leurs conseils et leur prudence, des docteurs du peuple, qui l'instruisaient par de sages discours;
des hommes cultivant l'art des saintes mélodies, et qui ont mis par écrit de poétiques récits;
des riches ayant des biens en abondance, vivant en paix dans leurs demeures : tous ces hommes furent honorés par leurs contemporains,
tous ont été la gloire de leur temps.
Il en est parmi eux qui ont laissé un nom, pour qu'on puisse raconter leurs louanges.
Il en est dont il n'y a plus de souvenir, ils ont péri comme s'ils n'avaient jamais existé; ils sont devenus comme s'ils n'étaient jamais nés, et, de même, leurs enfants après eux.
Les premiers étaient des hommes pieux, dont les vertus n'ont pas été oubliés.
Le bonheur reste attaché à leur race, et un héritage est assuré à leurs enfants.
Leur race se maintient fidèle aux alliances, et leurs enfant à cause d'eux.
Leur race demeure éternellement, et leur gloire ne sera jamais effacée.
Leur corps a été enseveli en paix, et leur nom vit d'âge en âge.
Les peuples célèbrent leur sagesse, et l'assemblée publie leurs louanges.

Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 19,27-29.
Alors Pierre, prenant la parole, lui dit : " Voici que nous avons tout quitté pour vous suivre; qu'en sera-t-il donc pour nous? "
Jésus leur dit : " Je vous le dis en vérité, lorsque, au renouvellement, le Fils de l'homme siégera sur son trône de gloire, vous qui m'avez suivi, vous siégerez vous aussi sur douze trônes, et vous jugerez les douze tribus d'Israël.
Et quiconque aura quitté maisons, ou frères, ou sœurs, ou père, ou mère, ou enfants, ou champs, à cause de mon nom, il recevra le centuple et aura la vie éternelle en possession. "



Citation:
Commentaire du jour Site PER IPSUM 
http://www.peripsum.org/main.php?language=TRF&module=commentary&localdate=20090212
 
Saint Grégoire le Grand (v. 540-604), pape et docteur de l'Église
Homélie 5 sur l'Evangile ; PL 76, 1093  
 
« Voilà que nous avons tout quitté pour te suivre »  
      Vous avez entendu, mes frères, que Pierre et André ont abandonné leurs filets pour suivre le Rédempteur au premier appel de sa voix (Mt 4,20)... Peut-être quelqu'un se dira-t-il tout bas  : Pour obéir à l'appel du Seigneur, qu'est-ce que ces deux pêcheurs ont abandonné, eux qui n'avaient presque rien ? Mais en cette matière, nous devons considérer les dispositions du coeur plutôt que la fortune. Il a beaucoup laissé, celui qui n'a rien retenu pour lui ; il a beaucoup laissé celui qui a tout abandonné, même si c'est peu de chose. Nous, ce que nous possédons, nous le conservons avec passion, et ce que nous n'avons pas, nous le poursuivons de tout notre désir. Oui, Pierre et André ont beaucoup laissé, puisque l'un et l'autre ont abandonné jusqu'au désir de posséder. Ils ont beaucoup abandonné, puisqu'en renonçant à leurs biens, ils ont aussi renoncé à leurs convoitises. En suivant le Seigneur, ils ont renoncé à tout ce qu'ils auraient pu désirer s'ils ne l'avaient pas suivi.  

 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 12 Fév - 19:29 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRE CATHOLIQUE Index du Forum -> R E L I G I O N -> Liturgie (Missel de 1962) -> Sanctoral Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
-- Template created by Wabisurf.net --