TERRE CATHOLIQUE 
TERRE   CATHOLIQUE Index du Forum
 
 S’enregistrerS’enregistrer 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 
  Forum ouvert à toute personne ayant pour but des échanges et des débats dans l'esprit du catholicisme.  
Sainte Marie-Bernard Soubirous - 18 février

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRE CATHOLIQUE Index du Forum -> R E L I G I O N -> Liturgie (Missel de 1962) -> Sanctoral
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Oceane
réguliers

Hors ligne

Inscrit le: 02 Fév 2009
Messages: 150

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 18:51 (2009)    Sujet du message: Sainte Marie-Bernard Soubirous - 18 février Répondre en citant

 
 
 
Sainte Marie-Bernard Soubirous 
 
Vitrail de l'église Notre-Dame de Bonneval 
 
 
Citation:
Site PER IPSUM 
 
SAINTE BERNADETTE SOUBIROUS

Voyante de Lourdes, et Religieuse à Nevers

(+1879)



Le nom de Bernadette, l'humble et douce privilégiée de la Vierge Immaculée, est inséparable de celui de Notre-Dame de Lourdes (fête le 11 février). La Voyante étant plus connue que la sainte religieuse, nous rappellerons de préférence en ce jour, celle que le Pape Pie XI a béatifiée le 14 juin 1925, sous le nom de Soeur Marie-Bernard, de la Congrégation de Nevers.



C'est huit ans après les apparitions que Bernadette arrivait au couvent de Saint-Gildard, le 7 juillet 1866. On comprend qu'elle y fut un objet de pieuse curiosité, non seulement pour les Soeurs, mais aussi pour les personnes du monde. Toutefois, cette curiosité, quand elle s'en apercevait, ne troublait point son calme et son humilité, tant elle vivait recueillie, tout entière à la pensée de Dieu, de Jésus et de Marie.



Dieu permit que les humiliations ne lui manquassent pas de la part des supérieures. La Sainte Vierge lui avait promis de la rendre heureuse, "non pas en ce monde, mais au Ciel."



Elle eut aussi beaucoup à souffrir des crises d'asthme qui déchiraient sa poitrine. On lui confia successivement les charges d'infirmière et de sacristine. Bientôt, elle n'eut plus qu'un état, celui de victime: victime de pureté, elle avouait ne pas connaître le péché; victime d'humilité, elle se regardait comme "un balai qu'on met dans un coin".



Il fallait l'entendre dire: "Marie est si belle que, quand on L'a vue une fois, on voudrait mourir pour La revoir." Ce bonheur lui arriva le 16 avril 1879. Toute sa vie de religieuse, comme celle de Voyante abonde en traits pleins de charme et d'édification.



Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l'année, Tours, Mame, 1950.
 



Citation:
Evangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 13,44-52. 
 
Le royaume des cieux est semblable à un trésor caché dans un champ; un homme, l'ayant trouvé le recacha et, dans sa joie, s'en alla vendre tout ce qu'il avait et acheta ce champ.
Encore : le royaume des cieux est semblable à un marchand qui cherchait de belles perles.
Ayant trouvé une perle de grand prix, il s'en alla vendre tout ce qu'il avait, et il l'acheta.
encore : le royaume des cieux est semblable à un filet qu'on a jeté dans la mer et qui a ramené (des poissons) de toute sorte.
Lorsqu'il fut rempli, (les pêcheurs) le tirèrent au rivage et, s'étant assis, ils recueillirent les bons dans des paniers et rejetèrent les mauvais.
Ainsi en sera-t-il à la consommation du siècle : les anges sortiront et sépareront les méchants d'avec les justes,
et ils les jetteront dans la fournaise du feu; c'est là qu'il y aura les pleurs et le grincement de dents.
Avez-vous compris toutes ces choses? "
Ils lui dirent : " Oui. " Et il leur dit : " C'est pour cela que tout scribe devenu disciple du royaume des cieux ressemble à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et du vieux. "
 

 
 
 
 
 
On fait aussi mémoire de saint Siméon 
 
Citation:


Saint Siméon, successeur de l'Apôtre saint Jacques comme Évêque de Jérusalem fut arrêté et probablement crucifié vers l'an 110, sous l'empereur Trajan.

Il gouvernait l'Église de Jérusalem depuis une quarantaine d'années.


Source : Dom Lefebvre
 

 
 
 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 18 Fév - 18:51 (2009)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    TERRE CATHOLIQUE Index du Forum -> R E L I G I O N -> Liturgie (Missel de 1962) -> Sanctoral Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
-- Template created by Wabisurf.net --